Périple au leboutou

Je ne sais plus combien de fois j’ai foulé le sol de la ville, mais pour cette énième descente je n’étais pas de passage furtivement comme d’habitude,je suis partie avec un autre regard,celui du touriste qui vient réellement découvrir une merveilleuse ville avec des atouts et abritant un très beau et riche patrimoine historique et culturel de notre Côte-d’Ivoire

Un tote bag, des sandales, un appareil photo et me voilà dans le leboutou !

Bâtie sur la rivière de l’agneby et Long de 41,6 m, un pont relie la ville d’Abidjan à Dabou, la construction de ce pont s’est fait en 1921. Sa structure en acier rappelle à première vue la tour Eiffel et est effectivement une œuvre de Gustave Eiffel lui-même ! Son nom et la date de la construction sont inscrits sous le pont.

L’autoroute du nord n’existant pas encore à l’époque, les échanges terrestres vont naître et s’améliorer, en grande partie grâce à cette infrastructure qui compte aujourd’hui 98 années.

Située à une cinquantaine de km d’Abidjan, quand vous entrez dans la ville, les sites touristiques n’apparaissent peut-être pas tout de suite à première vue, mais rassurez vous !

Au centre-ville une statue rappel l’abolition du travail forcé le 11 avril 1946.

Amoureuse de sites historiques, je me dirige vers le quartier bastos, l’ancien centre-ville, le tout premier quartier de Dabou.

La grande partie du patrimoine touristique se trouve ici. Vielles de plus de 100 ans et la plupart encore habitées, les maisons avec des architectures particulières vous ramènent à l’époque de la colonisation.

Majestueuse et Nichant dans les hauteurs, la grande mosquée de la ville a été entièrement bâtie par la communauté musulmane de Dabou dans les années 50 et a toujours fière allure.

contrairement à l’ancienne prison coloniale devenue après une école qui est aujourd’hui laissée a l’abandon, les vestiges de sa clôture existent encore même s’ils sont à peine visibles.

Le chemin quelconque qui passe devant était la rue principale de la ville et il mène également à la résidence du gouverneur de l’époque coloniale, maison à deux étages quelque peu décolorée qui apparemment n’a rien perdu de sa solidité et est toujours habitée par des gens visiblement sereins 😁

Petit bémol qui fait que je ne peux rentrer voir même si j’arrive à faire le tour.

Juste derrière la résidence du gouverneur, une bâtisse historique essaie tant bien que mal de résister au temps.

Tous ceux qui ont fait l’école primaire en Côte d’Ivoire doivent la connaître puisque nos livres d’histoire en parlaient : le Fort de Dabou.

Édifié en 1853 par le capitaine Louis Faidherbe et construit seulement en 10 jours, le fort a servi aux colons français de couverture militaire et de stockage de denrées. Des vieux canons tout en haut du fort donnant sur la magnifique lagune ébrié pointent encore fièrement

(un article complet sur le fort de dabou vous attend juste après celui ci😊

Aux alentours, vous pourrez admirer un beau paysages avec de grands arbres qui s’érigent en maîtres incontestables des lieux…

Je flâne un bon moment dans ce charmant et ancien quartier colonial en bordure de la lagune qui renvoie un air frais, loin de la pollution des grandes villes

jusqu’à la paroisse Immaculée Conception.

Perchée sur une côte, c’est la 4em église du pays après celle de Bassam,moosou et Memni.Elle a été construite en 1896 et le premier prêtre ivoirien, l’abbé René KOUASSI y fut ordonné le 1er mai 1934. La cour de cette église est juste magnifique !

Parsemée de cocotiers aux fières allures et d’une belle pelouse impeccable, on se croirait sur un terrain de golf. Si comme moi, vous aimez admirer le coucher du soleil et que vous visitez la ville, je vous conseille l’étape de l’église en fin d’après-midi.

Postée sur la côte, j’ai un moment admiré ce ciel qui lentement se pare de nuances orangées, son reflet qui scintille sur la lagune et régale mes yeux… Le silence règne…Je m’émerveille !🌅💒

Malgré la beauté des lieux il faut partir🤗 et je mets le cap le lycée Dominique Tiapani.

C’est un lycée d’excellence qui à l’époque était normale. Cet établissement a vu passer de grande personnalités de notre pays comme l’ex président de la République Henri Konan BEDIÉ ou l’ex Directeur du port d’autonome d’Abidjan Marcel Gossio pour ne citer qu’eux…

En Classe de seconde, j’avais un correspondant dans ce lycée qui était le rédacteur en chef du journal de l’établissement. Il est aujourd’hui professeur des écoles,nous sommes toujours en contact,je lui balance dare-dare une photo de son ancienne école.😊

Malgré un bel après midi de découverte,à la fin de la journée j’ai le sentiment mitigé…

Comme bons nombre de sites touristiques de notre pays, le beau patrimoine de cette ville est malheureusement délaissé…

Des associations sensibles à la chose comme la dynamique communauté ”Dabou ma belle cité” essaient de donner de la voix et portent à bras-le-corps la cause mais sans volonté politique pour les accompagner des sites seront complètement inexistants d’ici peu. Que pourrons-nous bien laisser à la postérité ?

Dabou ayant joué un rôle très important pendant la colonisation, elle doit être aujourd’hui mieux qu’une simple bourgade que l’on traverse pour rejoindre la côtière…

Le tourisme dans cette ville devrait carrément être réinventé pour ses énormes potentialités !

À la fin de mon périple, j’aime encore plus mon pays car il est magnifique et nous devrions plus que que jamais promouvoir le tourisme local et porter haut notre patrimoine culturel !

Avec 2000fcfa j’ai visité une belle ville chargée d’histoire et en la laissant derrière moi, j’ai comme la mélodie de l’hymne national qui résonne dans ma tête, peut être un rappel de L’abbé Pierre-Michel PANGO,compositeur de la musique de L’Abidjanaise qui naquit dans cette ville un 17 septembre 1928…

4 thoughts on “Périple au leboutou

  1. Merci Michou pour ce bel article! Tu m’as fait voyagé, tu m’as fait découvrir un patrimoine culturel et historique de ton pays qui me donne en même temps envie d’aller visiter. Comme pour parler dans le langage culturel, tu as fait un parcours culturel excellent autour de cette ville!
    Grâce à toi, j’ai encore enrichi mon bagage culturel avec le plus que tu m’as donné.
    Continue de nous enrichir!
    Bravo!!!

    Liked by 1 person

  2. Merci Michou pour ce gros travail que tu a pris la peine de partager.Tu fais mieux que partager l histoire de ce beau pays mais également tu édifies notre jeunesse.Tu avances vers les sentiers inconnus et tu nous ramène les merveilles de la nature.Courage chérie et que Dieu te fortifie dans cette tâche.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s