Mike et Debbie,l’amour-résilience

Imaginez que vous avez 40 ans en 2018, vous avez passé toute votre vie sans avoir eu ne serait-ce qu’une seule occasion de voir un jour vos parents tous deux dans une même Pièce, vous ne les avez vu se parler, se regarder ou se toucher, bien qu’ils soient vivants.
Ils n’étaient pas là quand vous aviez perdu vos premières dents, décroché votre premier diplôme, ils n’étaient pas à votre mariage et ne connaissent même pas vos enfants…
C’est ce qu’a vécu pendant les 40 premières années de sa vie Mike Junior Africa qui pour voir ses parents Mike et Debbie devaient se rendre malgré lui… Dans une prison.
Mike et Debbie Africa, c’est l’histoire d’un amour impressionnant qui débute entre deux adolescents.
J’étais en classe de seconde quand j’entendis parler pour la première fois grâce a notre prof d’histoire de l’organisation ”MOVE”
Nous sommes au début des années 70 dans une Amérique ou les afro descendants ne sont Américains que sur des bouts de papiers. La Ségrégation dans le fond n’a pas totalement pris fin. La communauté noire est constamment sujette au racisme,à l’injustice, à la violence sous toutes ses formes…
Mike et Debbie, ayant tous deux les mêmes idéaux, décident d’un commun accord de rejoindre l’organisation ‘’MOVE’’. 
‘’MOVE’’ à été fondée par un Afro Américain John en 1972, l’organisation avait pour but de lutter contre la discrimination raciale. elle luttait contre le capitalisme, la surconsommation et prônait un retour aux sources. Ses membres vivaient dans un même bâtiment et portaient tous des dreads locks, cette coiffure était pour eux un symbole d’authenticité, un moyen de montrer avec leurs cheveux crépus qu’ils étaient fiers de leurs origines Africaines. Ils avaient même décidé de ne plus porter les noms de familles légués par les maîtres esclavagistes pour tous porter le Nom ‘’AFRICA.’’
Au bout de quelques années, l’influence et la popularité de ”MOVE” commencèrent à faire peur aux autorités de Philadelphie qui décident de faire voler en éclats l’organisation.

move


La Police débarque un jour dans le quartier ou logent les membres de l’organisation. Les portes sont défoncées, des gens sont gazés au lacrymogène, des bulldozers détruisent des maisons et des meurtres d’adultes et d’enfants sont perpétrés dans une barbarie extrêmement effroyable.
Dans toute cette folie meurtrière, un policier blanc, James Ramps est atteint d’une balle et est tué sur le coup.
À la suite, une enquête est menée et quand bien même qu’aucune arme à feu n’est retrouvée sur les lieux les autorités judiciaires de Philadelphie décident de faire porter le chapeau aux neuf membres influents de ‘’MOVE’’.(comment font 9 personnes pour tirer sur une même gâchette ?)
Sont donc arrêtés Merle, Eddie,Phil,Janet,Delbert,Chuck,Janine,Mike et Debbie Africa. Les sentences tombent ! Elles sont très lourdes : de 30 ans à la perpétuité ! 

les 9 membres du MOVE9


Le 8 août 1978, les neufs membres sont placés dans des prisons. Mike et Debbie, arrachés à l’affection de leur fille ainée sont mis dans deux prisons différentes. Debbie est enceinte au moment des faits et elle accouche toute seule dans la précarité et la clandestinité quelques semaines plus tard dans sa petite cellule de prison. Elle accoucha sans équipements médicaux et décide de cacher la naissance de l’enfant afin de l’avoir auprès d’elle… Ses amies codétenues toussaient ou chantaient fort quand le bébé se mettait à pleurer pour tromper la vigilance des gardes…
Malgré tous ses efforts, on le lui enlève quelques jours après.
Le couple Mike et Debbie, pour entretenir leur histoire malgré la distance et l’épreuve de la prison communiquaient même si c’était rarement en écrivant sur de petits bouts de papiers que leurs proches cachaient et leur rapportaient pendant les visites.
L’organisation ‘’MOOV’’ n’a pour autant pas arrêté ses activités et sa lutte pour les droits des noirs après l’arrestation des 9 membres influents. Les autorités décident donc une bonne fois pour toutes d’exterminer ses membres.
13 mai 1985, la police de Philadelphie se tient devant les bâtiments qui abritent les membres de ”MOVE” et tire à balles réelles sur eux. Ils décident donc de rester cloîtrés dans les maisons. C’est ainsi que l’autorisation est donnée par le maire de… Lâcher une bombe sur les bâtiments !
Des vies de femmes, hommes, enfants et sont réduites à néants en quelques minutes !
Deux personnes seulement sont sorties vivantes de ce bombardement, Ramona Africa qui sauve un enfant de 13 ans, Birdie Africa, projeté dehors par sa mère pendant qu’elle brûlait…
Sur les neufs, les membres de MOVE emprisonnes le 8 aout 1978: 
Merle est mort en prison en mars 1998.
Phil Africa, également, meurt en prison en janvier 2015 .…
25 mai, 2019 Janine et sa sœur Janet sont sortis de prison après 41 ans, Janet a perdu son fils unique dans le bombardement du 13 mai 1985.
Eddie est libéré après 41 ans derrière les barreaux le 21 juin 2019.
Le 18 janvier 2020 delbert sort de prison après 42 ans
Le 22 juin 2018 je regarde en direct via un site afro-américain la sortie de prison de Debbie après 40 ans de réclusion, j’avoue que j’en ai eu des frissons…
‘’Je ne peux pas croire que cela se produise. Je vais commencer à le serrer dans mes bras au supermarché et les gens nous donneront des regards étranges’’ exulte Debbie en parlant de son fils Mike Junior

Chuck Africa est le seul a être encore derrière les barreaux.
Mike sort 4 mois après Debbie en octobre 2018. Le couple se retrouve après 40 ans de séparation les médias sont là, c’est beaucoup d’émotion pour eux ainsi que pour leurs familles. Ils n’arrêtent pas de se regarder, se toucher et de pleurer. Leur fils les accueille dans sa maison et le couple ne se quitte plus une seconde, on les voit partout… Ensemble.


Le 6 Avril 2019, un couple de soixantenaires, 63 ans et 62 ans se dit oui en Pennsylvanie devant leurs deux enfants et leurs neuf petits-enfants. Ce sont Mike et Debbie AFRICA. 
« À ma sortie de prison, une des choses qui figurait sur ma liste était d’épouser Debbie. La prison m’a obligé à attendre 40 ans de plus que je ne le souhaitais. Donc, dès que je suis rentré chez moi, j’ai commencé à en parler à mon fils. Il a immédiatement commencé à téléphoner et à planifier le mariage. Je suis ensuite allé dans l’autre pièce et j’ai dit à Debbie : « Je veux t’épouser. Veux-tu m’épouser ?’ Et avec rire, elle a dit oui bien sûr. Mon fils Michael Jr a ensuite planifié et organisé le mariage.>> Raconte Mike


Une cagnotte a été lancée afin de leur permettre de reprendre une vie normale après une réclusion abusive de 40 ans qui aurait pu les clouer au sol a leur sortie. Je les suis grâce au compte Instagram de leur fils et je reste en admiration à chaque fois devant autant de positivité, cette magie qu’ils ont de communiquer des ondes d’espoir comme quand ils rient tous deux aux éclats pendant que leur fils essaye de leur apprendre comment utiliser un téléphone Android ou comment faire un selfie. Qu’est-ce qu’ils sont forts mentalement ! Pour eux même, leurs enfants et leurs neufs petits enfants, ils ont décidé malgré tout de faire preuve de résilience et de se redonner une nouvelle chance de resourire… À la vie !

Mike,Debbie et leur fils Mike Junior.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s